Les deux morceaux sans flash terminés,
le photographe erre autour de la scène
en quette d’une image bien léchée
l’appareil toujours aux aguets.

L’œil vif encore affuté
par les lumières du spectacle
est soudain attiré, comme aimanté
par cette structure galvanisée.

Changement d’objectif effectué
le déclenchement est imminent
cadrage et mesures maitrisés
la photo ne sera pas ratée.

Le photographe de Jazz même empêché
parfois derrière la scène
trouvera encore une idée
pour tenter de faire rêver